SOMBREFFE Valérie Delporte est aujourd’hui conseillère communale à Sombreffe après avoir été pendant 6 ans présidente du CPAS. Elle a été un peu étonnée de constater son score dimanche et s’est couchée satisfaite d’avoir contribué à la progression du parti, sans plus.

La tête de liste de Namur sud semblait avoir plus de chances de décrocher un siège. C’est le mystérieux fonctionnement des apparentements qui lui a octroyé le second siège d’Ecolo Namur au Parlement wallon. Elle a appris la nouvelle au réveil lundi matin d’un sms de Stéphane Hazée, qui siégera à côté d’elle.

Cette jeune quinquagénaire qui a élevé 4 enfants seule s’est toujours investie, que ce soit dans les mouvements de jeunesse, la ligue des familles ou comme syndicaliste - avant de s’engager chez Ecolo il y a plus de 20 ans ?-. Restera-t-elle conseillère communale à Sombreffe ? Réponse au mois de juin. "Au sein du parti, nous avons une politique de répartition des différents mandats entre les candidats. Je vais donc remettre ce mandat entre les mains de la locale." Ses matières de prédilection : "J’ai une sensibilité pour les matières sociales, le logement, les services de proximité, la mobilité en zone rurale"

M.V.