Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé jeudi une peine de 37 mois de prison assortie d’un sursis de 5 ans pour ce qui excède la détention préventive déjà effectuée à l’encontre d’un dealer néerlandais faisant partie d’une association de malfaiteurs.

Né en 2001, le prévenu a vendu de l’héroïne à Namur entre le 4 et le 12 août derniers. Il a été interpellé en flagrant délit lors d’un deal réunissant 5 personnes et en possession de 25 billes d’héroïne dissimulées dans son slip et dans les poches de son pantalon. Il faisait partie d’une association de malfaiteurs néerlandaise qui recrute des jeunes et les envoie vendre des stupéfiants à Namur. Le jeune homme était rétribué 100 euros par jour pour opérer de la sorte. Interrogé par le tribunal le 17 décembre dernier, le prévenu déclarait : « Oui, j’ai vendu, mais je n’ai presque rien gagné. J’avais besoin d’argent et j’ai pris une bête décision. »