John (prénom d’emprunt), a été condamné par défaut à 12 mois de prison, 1000 euros d’amende, à la confiscation de 7900 euros et à une confiscation par équivalent de 3900 euros en janvier dernier. Il était accusé d’avoir revendu du cannabis à Jambes entre 2017 et 2019.

Il explique : « C’est vrai, j’ai vendu. Je venais de perdre mon job étudiant et j’avais besoin d’argent. Mais cela n’a pas duré 2 ans. L’argent retrouvé chez moi n’était pas celui de la drogue mais mes économies depuis que je suis petit. »

Le conseil du prévenu plaide une peine de travail pour son client. « Il achetait par 25 ou 50 grammes et revendait à 6 ou 7 personnes tout au plus, cela finançait sa consommation personnelle. Il n’a pas fait de bénéfices. C’est un co-prévenu qui affirme qu’il a vendu pendant 24 mois mais cela ne correspond pas à la réalité. Il a par ailleurs effectué 2 mois et demi de détention préventive, dont un mois de prison. »

Le ministère public requiert une peine autonome de travail de 120 heures et 1000 euros d’amende.

Jugement le 24 juin