Dans le but de permettre aux personnes victimes de la tempête d’être indemnisées, la Ville de Namur constitue un dossier reprenant, entre autres, les dégâts survenus sur son territoire pour solliciter la reconnaissance de la tempête Ciara en tant que calamité naturelle publique auprès du Service régional des Calamités.

Cette éventuelle reconnaissance ne s’opère que lorsque le Service régional des Calamités a obtenu les informations nécessaires des communes concernées. C’est pourquoi, afin d’étayer ce dossier, chaque citoyenne et citoyen namurois qui aurait subi des dégâts suite à ce phénomène naturel est invité à communiquer à l’administration communale les éléments opportuns en sa possession (photos, rapport d’expertise, devis de réparation …) pour le mercredi 19 février prochain au plus tard.

Le Fonds régional des Calamités intervient pour :

- les biens qui n’entrent pas dans la couverture habituelle de l’assurance incendie/habitation ;

- les biens agricoles en principe exclus de la couverture d’assurance, à savoir les récoltes non engrangées, les cheptels vifs hors bâtiments, les sols, les cultures, les peuplements forestiers ;

- les voitures qui ne sont pas à l’abri dans un garage ou sous un car-port ;

- les biens qui ne sont pas assurés en raison de l’état de fortune de la personne sinistrée (il s’agit d’une personne sinistrée qui pouvait bénéficier au jour de la calamité d’un revenu d’intégration sociale ou d’une aide financière équivalente) ;

- les biens relevant du domaine public des personnes morales.


Concrètement, si la tempête est reconnue comme calamité naturelle publique, les dommages matériels qui y sont directement liés peuvent donner lieu à une intervention financière. Attention toutefois que cette intervention n’est possible que pour les dommages qui sont exclus de la couverture assurance « incendie – risques simples ».

En effet, depuis le 1er mars 2007, les entreprises d’assurances couvrent certaines catastrophes naturelles comme l’inondation, le débordement ou refoulement d’égouts publics, les tremblements de terre, les glissements ou affaissements de terrain.

QUI CONTACTER ?

Département des Voies publiques

Service Domaine public et Sécurité

E-mail : dps@ville.namur.be

Tél : +32 (0) 81 246 318

Fax : +32 (0) 81 246 554