Un Hennuyer né en 1985 a écopé de 20 mois de prison ferme et 800€ d'amende, ce mercredi, devant le tribunal correctionnel de DInant. Entre le 4 et le 5 mars 2019, il a premièrement menacé l’avocate de son ancienne compagne. "On se battait en justice pour la garde de ma fille. Son avocate tenait des propos mensongers, j’ai mal réagit", expliquait-il. Il lui a dès lors envoyé des lettres contenant des propos menaçants. "Il avait l’impression qu’elle remettait de l’huile sur le feu", poursuit son avocate. Quelques mois plus tard, entre le 16 et le 25 juin 2019, c’est à des employés de la société pour laquelle il travaillait qu’il a écrit des menaces. "J’ai commencé à travailler pour une société via une agence d’intérim. On m’avait garanti un certain salaire à l’heure que je n’ai finalement pas eu. Je touchais entre 150 et 200€/semaine pour 40 à 50 heures de prestations. Chacun se renvoyait la balle. Quand rien ne fonctionne, on en arrive à ce genre de messages", précise l’intéressé.

Ce dernier a déjà été condamné à six reprises par un tribunal correctionnel. Essentiellement pour des faits de violence.