Dans la soirée de mardi, la police a été contactée par la maman de deux jeunes enfants. Ils se promenaient dans le bois et seraient tombés sur un homme d'une soixantaine d'années qui était avec une petite fille en culotte et ils auraient vu l’individu toucher les parties intimes de la petite fille en pleurs, communique le parquet de Namur.

L'appel a été pris très au sérieux par la police d’Andenne. Les deux jeunes enfants ont été auditionnés. Leurs témoignages semblaient en effet crédibles même si la description de la tenue de la petite fille est passée de "culotte" à "short" et les attouchements sont devenus "mains sur une petite fille en pleurs".

Cela a donc généré ce déploiement important de policiers à Seilles où auraient eu lieu les faits. Mais ils n’ont absolument rien trouvé sur place, ni homme, ni fille, ni indice quelconque.

Ils ont par contre identifié un suspect sur la base de la description des enfants. L'homme a été interpellé et très longuement interrogé et deux fouilles ont eu lieu dans sa maison. Mais rien ne peut relier cet homme aux témoignages des enfants même s’il y a une cohérence évidente entre leur description et l’identité de ce monsieur.

Plusieurs éléments, notamment le fait qu’il n’a pas de véhicule et n’aurait donc pas pu à priori emmener un petite fille dans des bois assez éloignés, semblent l’innocenter totalement donc il a été relâché.

De plus, aucune disparition n'a été signalée. Aucune plainte pour faits de mœurs n'a été déposée. Des enquêtes de quartier poussées ont été réalisées autour du bois pour essayer de trouver cette petite fille selon la description des enfants. La police d’Andenne tente de rechercher également toutes les petites filles correspondant à cette description dans la commune et enquêtent, mais cela n'a rien donné jusqu'à présent.

Donc rien ne permet de dire à ce stade qu’une quelconque infraction a été commise à ce stade. Cependant, si des personnes ont des explications, des informations à donner à la police sur cette situation, la police leur demande de se manifester pour éclaircir cette situation très délicate.