Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé jeudi une peine de 4 ans de prison et une peine de 2 ans de prison assortie d’un sursis de 5 ans pour la moitié, à l’encontre de deux Roumains reconnus coupables du vol de 30 ordinateurs à Namur, la nuit du 2 au 3 octobre 2021.

Lors de l’audience du 17 mars, les deux prévenus reconnaissaient les faits, qui ont eu lieu à l’IATA. Ils affirmaient avoir dérobé ce butin de près de 60.000 euros dans le but de revendre les machines sur le marché en Roumanie. Ils niaient appartenir à une filière organisée spécialisée dans ce type de vols. Ils ont été interceptés par la police allemande lors de leur retour vers la Roumanie. Les ordinateurs ont été restitués à l’école, 3 machines étaient toutefois endommagées. Constitué partie civile, l’établissement scolaire recevra la somme de 10.000 euros. Le véhicule des malfaiteurs sera confisqué. L’auteur condamné à 4 ans de prison se trouvait en état de récidive, il avait été condamné en 2019 pour des vols similaires commis dans une école suisse.

Le parquet de Namur estimait pour sa part que le vol était planifié, les caméras ANPR prouvant que les auteurs ont fait l’aller-retour vers la Roumanie, spécialement pour le commettre. Ils avaient en effet effectué sur leurs téléphones des recherches relatives à l’école visée. Selon le substitut Gaublomme, ce « butin pharaonique » n’était pas destiné à être écoulé sur les marchés, mais bien à une filière spécialisée.