"La ville de Namur devient dangereuse à cause des vols avec violence qui ont pour but de financer une consommation de drogue. C'est un véritable fléau", estimait jeudi le substitut Etienne Gaublomme, avant de requérir une peine de 3 ans de prison à l’encontre de deux prévenus, nés en 2001 et en 1993, pour des faits de vols avec violence qui ont eu lieu à Namur en 2020. Et qui avaient pour but de financer l'addiction à la cocaïne des deux hommes.

Ils ont notamment commis des vols à l’arraché sur plusieurs personnes pour leur dérober leur téléphone ou leur portefeuille. Des achats ont été réalisés dans un magasin de nuit avec une carte de banque dérobée dans le cadre d’une des agressions. Un vol de trottinette figure également à leur actif.

Le conseil du prévenu de 19 ans plaide la suspension probatoire du prononcé, alors que l’avocat du second demande un sursis pour ce qui excède la détention préventive, son client étant détenu depuis le 25 novembre 2020.

Jugement le 27 mai.