Gadenne est-il Super-menteur ?

Cédric Ketelair
Gadenne est-il Super-menteur ?

Il ment à la presse et tente de rectifier le tir au conseil, sans vraiment convaincre

MOUSCRON Mais quelle mouche a donc piqué Alfred Gadenne ? Depuis quelque temps, le député bourgmestre s’est mis à mentir. Lors de l’avant dernier conseil communal, il avait avoué, sans rougir, qu’il avait menti devant la presse en faisant semblant de signer un accord avec la société Cinémovida pour l’exploitation de l’ancien Studio 31.

Lorsqu’il a présenté la société For&Ver, qui exploitera finalement son cinéma, il avait rectifié le tir en affirmant qu’il n’avait pas menti. “Ce n’était pas un faux. La première convention était en ordre.”

Il y a quelques jours, Nord Éclair écrivait que, contrairement à ce qu’il avait dit, aucune analyse n’avait été faite dans les eaux polluées de la Petite Espierre. Or cela n’a pas été le cas. Et là, le bourgmestre rejette la faute sur un employé communal. Il parle même de faute grave dans le chef de cet employé communal.

Enfin, le dossier des métaux lourds dans le sous-sol près du Marché international mouscronnois l’agace au plus haut point. Et là, il ose sous-entendre qu’un confrère a mal réécrit ses propos ! Pour rappel, il osait dire qu’à l’époque, personne au collège n’avait osé élever la voix, sous peine de représailles… “Jean-Marc De Mullier n’avait pas peur, lui, d’affronter le bourgmestre de l’époque”, insiste Daniel Vanzeveren (Écolo). C’est en effet l’ex-conseiller écologiste qui avait dénoncé les faits il y a trente ans. Mais à l’époque déjà, l’opposition n’avait pas droit au chapitre, paraît-il.

“La ville n’est jamais intervenue dans ce dossier car il s’agissait d’un arrangement entre deux privés et ces matières cendrées n’ont jamais été déversées sur le domaine public”, dit le bourgmestre. Encore de nouvelles explications qui étonnent l’opposition.

Et quand Daniel Vanzeveren lui demande quelles seront les conséquences pour la santé, le député bourgmestre répond qu’il prendra ses responsabilités, tout en râlant que les agriculteurs du coin vont chercher de l’eau… dans l’Espierre ! Et si avec tout ça, la santé publique n’est pas mise en danger, on se dit que les consommateurs doivent être sacrément immunisés !

Si le député bourgmestre, Alfred Gadenne, a souvent envie de nous faire rire par ses nombreuses maximes, ses mensonges commencent à exaspérer les journalistes, le grand public et même l’opposition. Voire certaines personnes de son propre camp politique…



© La Dernière Heure 2011

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be