Scouts, toujours prêts ! Enfin presque

Cédric Ketelair
Scouts, toujours prêts ! Enfin presque
©D.R.

Les scouts de la première unité attendent une salle polyvalente

MOUSCRON Comme beaucoup de jeunes Mouscronnois, les scouts de la première unité attendent la salle polyvalente promise par le collège communal. Rappelons qu’une enveloppe de 1,6 million d’euros est prévue dans le budget 2012 pour ce projet, qui ne date pas d’hier.

D’ailleurs, les scouts rappellent qu’ils s’étaient exprimés lors d’un conseil communal en 2011. “Depuis, nous avons eu une réunion avec le bourgmestre et l’échevine de la Jeunesse, qui ont tiré des conclusions de nos réunions”, raconte Jonas Hanssens, animateur baladin.

Les scouts de la première unité déplorent “de n’être informés des avancements du projet que par la presse ou la rumeur. Pourtant, il semble nécessaire aux scouts de la première et autres mouvements de jeunesse, qui avec nous ont participé à diverses actions l’an dernier, que les futurs usagers de la tant attendue salle polyvalente soient pleinement intégrés au processus de création.”

Les jeunes craignent d’avoir été oubliés par le collège. “C’est faux. Ils ont été invités comme d’autres mouvements de jeunesse aux réunions mais ils ne viennent pas”, répond l’échevine de la Jeunesse, Mathilde Vandorpe.

Celle-ci signale qu’un projet est dessiné mais qu’il doit encore être présenté au collège avant les vacances de Pâques. “Une fois que le collège aura donné son feu vert, je réunirai les groupes de jeunes pour débattre avec eux du projet. Cela devrait se faire avant les examens”, ajoute la benjamine du collège. Les plans seront ensuite dévoilés à la presse.

Les scouts de la première unité aimeraient que la salle polyvalente s’implante dans le centre-ville mais ils regrettent aussi qu’aucune solution provisoire ait été proposée.

En attendant, ils ne sont pas SDF car ils disposent de deux locaux situés rue du Bas Voisinage et rue de Rollegem. Et ils ne restent pas inactifs.

Ce week-end, ils participeront à l’opération Arc-en-ciel qui vise à récolter des vivres pour 200 associations du pays qui s’occupent des enfants en difficulté. “Cela permettra de diminuer les dépenses alimentaires de ces associations, qui pourront ainsi offrir des journées de loisirs à leurs enfants”, expliquent les scouts.

Le samedi 28 avril, ils organisent leur repas d’unité au Tremplin pour obtenir de l’argent, lequel financera les camps de vacances.

À noter que la fédération dont dépendent les scouts de la première unité fête cette année ses 100 ans d’existence.



© La Dernière Heure 2012

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be