Le jump de la taxe sur les chevaux ?

Daniel Senesael attendra juin pour décider si la taxe sur les chevaux sera appliquée. Celle-ci pourrait bien sauter.

Laurent Dupuis
Le jump de la taxe sur les chevaux ?

Daniel Senesael attendra juin pour décider si la taxe sur les chevaux sera appliquée. Celle-ci pourrait bien sauter.

Le bourgmestre d’Estaimpuis, Daniel Senesael (PS), député fédéral de surcroît, a récemment interpellé le ministre des Finances, Johan van Overtveldt (N-VA), sur le retard des rentrées fiscales dans les caisses communales.

Car pour les communes où il y a peu en caisse, cela peut devenir un sérieux souci. "Quand je suis devenu bourgmestre en 1994, la commune d’Estaimpuis était en déficit de 14 millions de francs belges", note Daniel Senesael. "Nous avons aussi dû nous atteler à réduire la dette, qui est passée de 25 % à 17,8 % aujourd’hui et je veux qu’elle descende à 15 % à la fin de la législature."

La commune est, en outre, bien parvenue à mettre environ un million d’euros de côté. Il sera utilisé pour financer la part communale des projets, permettant ainsi à la commune de ne pas emprunter. Daniel Senesael prévoit de reproduire l’opération en 2016, après que les caisses communales ont été renflouées avec les rentrées fiscales.

Pour gonfler la trésorerie, l’IPP est passé de 8,5 % à 8,8 % et de nouvelles taxes ont été levées, comme celles sur les piscines et sur les chevaux. Cette dernière avait fait parler d’elle car des exploitants de centres équestres et la minorité estaimpuisienne s’y étaient opposés.

Aujourd’hui, Daniel Senesael annonce qu’elle pourrait ne pas être appliquée. "Elle a été votée, approuvée, mais nous ne l’appliquerons peut-être pas. Nous verrons en juin quel sera l’état des caisses communales pour nous décider. Quel est le bourgmestre qui aime lever une nouvelle taxe ? Aucun. Alors quand on peut l’éviter, on le fait. Et celle-là n’est pas la plus équitable, je le concède. J’avais d’ailleurs, en devenant bourgmestre, supprimé la taxe sur les chiens. Nous verrons donc au milieu de l’année si nous avons besoin des sous. Sinon, nous ferons sans."

Par contre, concernant la taxe sur les piscines, les propriétaires ne doivent pas se faire d’illusions. "La grande majorité des propriétaires de piscines n’ont probablement pas déclaré la construction de leur piscine, ce qui ferait augmenter le revenu cadastral et donc nos rentrées. C’est un juste retour quelque part."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be