L’arrivée de demandeurs d’asile à Taintignies se précise

Le bâtiment du Domaine de Taintignies pourrait accueillir prochainement des demandeurs d’asile. Fedasil souhaite y ouvrir un centre d’accueil.

eda
L’arrivée de demandeurs d’asile à Taintignies se précise
©eda

Le bourgmestre de Rumes, Michel Casterman, a adressé, ce jeudi, un courrier à ses concitoyens afin de leur annoncer l’ouverture possible d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile sur le territoire de la commune. Fedasil envisage d’accueillir des demandeurs d’asile dans les bâtiments du Domaine de Taintignies, actuellement sans affectation suite à la fermeture du centre pour personnes handicapées.

Sans accord ni concertation avec l’autorité communale

C'est le Secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration, Sammy Mahdi, qui a fait part de ce projet au bourgmestre rumois qui exprime son «inquiétude et sa totale désapprobation sur la manière dont la nouvelle lui est parvenue de la part du gouvernement fédéral.» «Les questions d'un tel centre ne manquent évidemment pas, tant sur les contours d'un projet peu documenté et envisagé à cet endroit, que sur le problème de démocratie posé par une décision qui serait prise sans accord ni même concertation avec l'autorité communale.»

Le centre d’accueil serait destiné à des demandeurs d’asile adultes avec un rythme des arrivées estimé à 40 personnes par semaine à l’ouverture, mais dont la capacité maximale et la durée restent à définir. Une conférence de presse est annoncée par la Commune en fin de journée.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be