Avec la fin du cash, les clients de Wapi laissent de moins en moins de pourboire

Avec 30 à 40 % de pourboire en moins, le restaurant le Quai des Vignes précise que ce comportement est aussi influencé par la qualité du service.

M.P.
Avec la fin du cash, les clients de Wapi laissent de moins en moins de pourboire
©Geerts

Souvent laissé sur la table, le pourboire est un comportement qui semble faire de moins en moins partie des moeurs. La crise du coronavirus, l'inflation mais également les paiements par carte bancaire, qui ne font que s'intensifier, sembleraient être les causes principales. Effectivement, les clients munis de leur carte ne savent pas toujours qu’ils peuvent laisser un pourboire. Les rares au courant, craignent eux, que l’argent n'arrive pas à bonne destination... Pourtant, un pourboire est bel et bien reversé aux travailleurs du secteur et risque d’être taxé lorsqu'il passe par la caisse.

Du côté du restaurant Au Temps de Vivre à Escanaffles, cette habitude semble bien se perdre. "La situation est surtout due au paiement par carte qui est de plus en plus utilisé", précise le gérant de l'établissement. "Si le client doit payer 49,50 euros par carte, il va verser la somme exacte tandis que s'il paye en liquide, il y a plus de chance qu'il arrondisse le montant". Fort heureusement, ce professionnel de l'Horeca, ne vit pas de ses pourboires. "Le principal, c'est que le client soit satisfait du service". Même si le côté convivial du pourboire ne manque pas spécialement à ce commerce, le gérant reste dubitatif sur le retour de ce comportement auprès des clients.

"Au plus le service est de qualité, au plus le pourboire reste conséquent"

Le bar et restaurant le Quai des Vignes, installé le long du Quai Notre-Dame à Tournai rencontre également une situation similaire. "Nous recevons encore quelques pourboires, des petits ou des plus grands, tout dépend des clients", explique le restaurateur. "A cause de l'augmentation des prix et le paiement par carte, les clients ont perdu cette habitude". Avec 30 à 40 % de pourboire en moins, l'établissement précise aussi que ce comportement est influencé par la qualité du service. "Au plus, il sera excellent, au plus le pourboire resteraconséquent", conclut le restaurateur qui espère un retour à la normale.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be