Drame à Maubray : le pilote d’un planeur se tue après un crash, une "erreur lors de la phase de décollage" selon le parquet

L’accident s’est produit juste après le décollage de l’engin sur l’aérodrome.

G. Dx.
Drame à Maubray : le pilote d’un planeur se tue après un crash, une "erreur lors de la phase de décollage" selon le parquet
©Olivier Pirard

Il était 15h45 samedi quand les pompiers de la zone de secours de Wallonie picarde ont été appelés pour secourir le pilote d’un planeur qui venait de s’écraser sur la piste de l’aérodrome de Maubray (Antoing). Malheureusement, le pilote est décédé.

"Tout s'est passé juste après le décollage, indique le lieutenant José Recuero, descendu sur place. L'engin s'est écrasé sur la piste et le pilote a été éjecté. Deux personnes du club présentes sur place ont entamé un massage cardiaque. À notre arrivée, nous avons pris le relais pendant 45 minutes, mais en vain."

Contacté ce dimanche par nos confrères de l’agence Belga, le parquet indique qu’il s’agit d’une erreur de pilotage lors de la phase de décollage.

"Le décollage du planeur s'est effectué à l'aide d'un treuil qui est actionné par le pilote. Le planeur n'était donc pas tiré par un autre avion. Selon les premières conclusions de l'expert en aéronautique, le pilote a décollé trop vite et est monté trop rapidement. Alors que l'angle de montée devait être de 45°, il était ici à 80°. Vu l'angle, le planeur a décroché. Le décollage a été filmé par un vidéo-amateur", a ainsi précisé le substitut du procureur du roi Verheyen.

Le pilote, toujours d’après les éléments en possession du parquet, avait obtenu sa licence en septembre 2021. Il était né en 1974.

Le parquet de Tournai-Mons a dépêché sur place un médecin légiste, un expert en aéronautique et un représentant du Service public Transports. Les débris de l’appareil ont été saisis et ensuite entreposés dans un hangar. L’expert en aéronautique et le représentant du SP Transports reviendront dans le courant de la semaine à l’aérodrome afin d’examiner les restes de l’appareil et éventuellement de déterminer s’il y avait une avarie du côté du matériel.

Drame à Maubray : le pilote d’un planeur se tue après un crash, une "erreur lors de la phase de décollage" selon le parquet
©EdA

Accident moins dramatique en juillet

Début juillet, un petit avion qui tractait un planeur et qui avait décollé de l’aéroport de Maubray s’était écrasé dans un champ de maïs à Callenelle, visiblement suite à un ennui technique. Le pilote avait eu les bons réflexes et était parvenu à s’extraire de l’habitacle avant que celui-ci ne prenne feu.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be