66 bonnes raisons de flipper à Tournai

Ces 13, 14 et 15 août, des billes métalliques propulsées sur des plateaux de jeu vont retentir dans le centre de la ville. La seconde édition de "Ça Flippe à Tournai" propose des parties à volonté.

Laure Watrin
TE flipper complet
©CLEWN

C’est à l’Internaute, un bistrot tournaisien, que se sont donné rendez-vous Maxence Ferret, tenancier de l’établissement, Cédric Monnoye, organisateur et Franck Bona, triple champion d’Europe de flipper. L’endroit n’est évidemment pas choisi par hasard ! Ici, douze machines occupent la seconde pièce.

"Il faut rendre à César, ce qui est à César. Quand j'ai imaginé cette festivité pour redynamiser le centre-ville, je ne connaissais rien à la discipline. Il fallait quand même amener 66 flippers et je n'avais aucun contact. Maxence et un de ses amis m'ont ouvert les portes de ce milieu de niche. C'est aussi le responsable du café qui en a parlé au champion européen. Je lui dois beaucoup", explique Cédric Monnoye.

Organisée en 2021, la première édition de "Ça flippe à Tournai" a fait carton plein. "On en parle même dans le sud de la France ainsi que sur les forums de flippés. L'événement a eu pas mal de répercussions positives", indique Franck Bona, Lillois d'origine.

Étendu sur trois et non plus deux jours, le parcours est jalonné d'une soixantaine de machines cachées dans des lieux patrimoniaux et historiques."L'itinéraire a changé. Ma volonté est de surprendre les visiteurs chaque année pour que ce ne soit pas toujours la même chose. Par exemple, ils pourront jouer dans la chapelle de l'école des Ursulines, le musée de la Tapisserie ou encore les Halles dans le piétonnier", confie l'organisateur.

Afin d'éviter les soucis logistiques, une autre formule est également mise en place."Avant, on fonctionnait avec des cartes de dix, vingt et cinquante parties, mais elles étaient assez vite grillées par les familles. Cela nous obligeait aussi à des contrôles non-stop. Pour cette édition, l'accès est illimité dès que le bracelet, office de pass, est autour du poignet. La seule règle d'or est de ne pas enclencher une nouvelle bille si quelqu'un attend derrière nous".

Cédric Monnoye précise également : "Trop éloigné du centre tournaisien, l'Internaute ne figure pas sur le parcours, mais neuf flippers sont prêtés par le gérant. La plupart des engins viennent de France et de Belgique. En tant qu'organisateur, c'est du pain bénit de savoir que si une machine tombe en panne, les professionnels sont sur place durant les trois jours".

Parmi les amateurs ou véritables mordus de flipper, des invités particuliers se confronteront au public."On attend le bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois et la Ministre de la Défense, Ludivine Dedonder. Pour l'instant, David Jeanmotte, Livia Dushkoff et Jean-Pierre Castaldi m'ont donné leur accord, mais reste à reconfirmer au niveau de leur agenda. Les personnalités seront annoncées la veille sur notre page Facebook". Franck Bona a fait appel à trois autres professionnels.

L'événement est autorisé à prolonger l'ambiance en soirée. Trois concerts animeront le parc communal. "L'an dernier, cela avait été compliqué à cause des règles Covid. Il y aura un hommage à Elvis Presley, à Johnny Hallyday et le lundi de l'Assomption sera dédié au rockabilly".

Après ses parties de flipper, l’ancien journaliste sportif interprétera les plus grands succès du taulier avec sept musiciens.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be