Six ans après leur arrivée, les frelons asiatiques envahissent le Tournaisis (Vidéo)

En 2016, un premier nid de frelons asiatiques a été découvert en Wallonie, dans l’entité de Brunehaut. Depuis, sa progression n’a cessé de croître. Plusieurs dizaines de nids ont été signalés, cet été, dans le Tournaisis.

Pauline Deneubourg

Novembre 2016, une première inquiétante en Belgique: un nid de frelons asiatiques est découvert à Guignies. Depuis, sa progression n’a cessé de croître… particulièrement en Wallonie picarde où la découverte d’un nid n’est plus exceptionnelle et est presque devenue monnaie courante. Comme cette semaine, en haut de l’église de Lesdain (Brunehaut).

Un insecticide injecté au cœur du nid

Six ans après leur arrivée, les frelons asiatiques envahissent le Tournaisis (Vidéo)
©EdAP

Interpellée, la commune de Brunehaut a sollicité la société de Béclers "WAPI Guêpes" pour détruire le nid. L’intervention s’est déroulée ce mercredi matin, sous les yeux et la longue-vue d’observation de la famille de Jean-Philippe Bonnet qui avait découvert le nid bien caché dans la plus haute lucarne de la partie principale de l’édifice religieux.

Il n'aura fallu que quelques minutes pour que Mathieu Parent de WAPI Guêpes pour neutraliser et éradiquer les frelons asiatiques."Faute d'un accès direct au nid, situé à 18 mètres de haut, j'ai utilisé une perche télescopique pour injecter de la perméthrine, un insecticide, au cœur du nid que l'on peut qualifier de grande taille,explique le professionnel.Dès que le produit a été injecté, on voit que les insectes sont recouverts d'une poudre blanche et sont déboussolés. En quelques heures, les frelons asiatiques, ainsi que la reine et les larves, vont mourir. D'ordinaire, après on procède à l'enlèvement et à la destruction du nid… Mais ici vu la hauteur qui nécessite un élévateur, et en fonction de la décision de la commune, le nid pourrait rester en haut de l'église; il finira par se désagréger avec le temps."

Une espèce invasive et nocive

Six ans après leur arrivée, les frelons asiatiques envahissent le Tournaisis (Vidéo)
©EdAP

S'il avait seulement vécu sa première intervention d'éradication d'un nid de frelon asiatique en 2019, à quelques kilomètres de là, Wez-Velvain, Mathieu Parent est aujourd'hui couramment confronté à cet insecte qui peut atteindre près de 3 cm de long et est reconnaissable à son abdomen noir terminé par une bande orange. Cet été, il est notamment intervenu à Rumillies, Esplechin, La Glanerie, Vaulx, Willemeau,… et même dans le centre-ville de Tournai."Cela représente deux à trois interventions par semaine, sans compter toutes celles effectuées par des confrères,relève le Béclersien.Cela montre qu'il y a une véritable invasion et une progression importante de frelons asiatiques dans notre secteur… Cela devient assez catastrophique et préoccupant car il s'agit d'une espèce invasive, certes peu agressive pour l'homme, mais elle s'en prend à nos abeilles et est donc nocive pour notre environnement."

200 futures reines par nid

Mathieu Parent appelle à la vigilance, et à la réactivité lorsqu'un nid de frelons asiatiques est découvert."Il faut savoir que le frelon asiatique a un taux de reproduction très élevé,ajoute-t-il.Ainsi, un nid qui n'est pas traité peut donner jusqu'à 200 futures reines. Même si une partie va mourir pendant l'hiver, mais cela reste un nombre élevé de possibles nids qui pourraient se développer au printemps ou l'été prochain…"

Et les guêpes ne sont pas en reste

Depuis le début de l'été, Mathieu Parent enchaîne les interventions, et son téléphone ne cesse de sonner. Pour des frelons asiatiques, mais principalement pour des nids de guêpes."Par rapport à l'année dernière, le nombre d'interventions a augmenté de près de 50%; c'est clairement une année à guêpes,relève le patron de WAPI Guêpes.Cela s'explique par le fait qu'il ne gèle plus en hiver, et que donc les guêpes souffrent et meurent moins du froid. Il y a un taux de survie plus élevé chez les femelles, et donc les futures reines. Ainsi, un nombre plus élevé de reines ont pu bâtir leur colonie, une fois le printemps arrivé. De fait, un plus grand nombre de guêpes est donc présent dans la nature."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be