Rentrée scolaire en Wapi: "La seconde main séduit de plus en plus"

La rentrée des classes, reste une période importante à ne pas laisser passer.

M.P.
Rentrée scolaire en Wapi: "La seconde main séduit de plus en plus"
©DEMOULIN BERNARD

L'heure de la rentrée des classes a maintenant sonné. De nombreuses petites têtes blondes, cartable sur le dos, ont sans aucun doute revêtu leur plus belle tenue pour l'occasion. Avant la rentrée scolaire, beaucoup de parents poussent les portes des magasins d'habillement afin de se procurer de nouveaux vêtements.

Dans le contexte inflationniste que nous vivons actuellement, c’est encore plus important de faire des choix réfléchis et de sélectionner des vêtements qui seront portés pendant plusieurs mois. Pour l'automne, la tendance reste le jean qui accompagnera vos enfants toute la saison. Sweat-shirt, veste polaire aux couleurs vives seront par ailleurs au rendez-vous.

Du côté des magasins de Wallonie picarde, la rentrée des classes, reste une période importante à ne pas laisser passer. Le soleil étant toujours de la partie, on peut aisément encore faire durer les petites robes d'été et les bermudas, qu'on peut relativement accessoiriser avec des baskets flambant neuves.

"En priorité, les parents s'intéressent au choix du cartable et des fournitures scolaires. Les vêtements, sont les articles auxquels ils pensent en dernier", précise la responsable d'une boutique au coeur de la Cité des Clochers. "Auparavant, renouveler sa garde-robe pour la rentrée des classes était une tradition bien ancrée au sein de notre aujourd'hui. Aujourd'hui avec Internet ou encore les soldes qui ont parfois lieu une grande partie de l'année, les parents font parfois l'impasse sur cette tradition et ne regardent plus à acheter au cours de la saison", poursuit cette professionnelle du secteur.

"En général, à la rentrée, les parents portent davantage vers les chaussures et n'hésitent pas à mettre le prix pour avoir de la qualité. Il est difficile de faire une moyenne du budget de chaque parent. Mais, la somme tournant autour des 200 à 250 euros est souvent prévenue".

La seconde main a aussi le vent en poupe et fait de plus en plus parler d'elle. "Avec l'inflation et l'importance de l'environnement, les foyers font davantage attention à leur portefeuille. Depuis quelques années, je constate que la seconde main séduit n'importe quelle classe sociale et cela risque de s'accentuer avec le temps", conclut la gérante d'une boutique spécialisée.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be