Gaia préconise 5 chats maximum par logement: "Il y a des limites à tout"

Aujourd’hui, il n’existe pourtant aucune règle pour limiter le nombre d’animaux à détenir par un particulier dans son foyer.

M.P.
Gaia préconise 5 chats maximum par logement: "Il y a des limites à tout"
©shutterstock

Ann De Greef, directrice de GAIA a récemment déclaré: "Détenir plus de cinq chats dans un appartement devrait être interdit. L'objectif principal est d'assurer un environnement adéquat pour le bien-être et la qualité de vie de l'animal et doit s'évaluer au cas par cas".

Aujourd’hui, il n’existe pourtant aucune règle pour limiter le nombre d’animaux à détenir par un particulier dans son foyer.

Un Avis du Conseil bruxellois du Bien-être propose qu'au sein de la Région de Bruxelles-Capitale le nombre de chats pouvant être gardés soit de cinq maximum, sauf si l'autorité compétente (commune ou Bruxelles Environnement) fournit une autorisation.

"Dans cette idée, les inspecteurs du bien-être animal s'accordent sur un chiffre de 5 chats maximum dans un appartement, un nombre déjà conséquent pour l'espace d'un appartement. GAIA se montre favorable à un nombre raisonné d'animaux par logement, établissant que le bien-être animal s'évalue selon la situation du logement et du particulier", explique l'association à travers sa page Facebook.

Ann De Greef, elle-même propriétaire de huit chats à son domicile, met en avant le bon sens pour assurer le bien vivre de l’animal au sein d’un logement.

"Celui-ci varie forcément selon que les particuliers possèdent une maison, un jardin et en fonction de la taille du logement lui-même. L’important pour l’association GAIA est de favoriser les normes minimales pour le bien-être animal".

Du côté des refuges, certains veillent déjà à ce qu'il n'ait pas un nombre conséquent d'animaux chez l'adoptant si l'animal a déjà du mal à cohabiter avec d'autres. "Notre rôle est parfois de raisonner les futurs adoptants et expliquer les conséquences qu'un nombre trop important d'animaux peut engendre chez soi. Il y a des limites à tout. Par exemple, avoir plusieurs grands chiens dans un petit appartement n'est absolument pas raisonnable et influencera le bonheur et le bien-être de l'animal", précise cette association implantée dans le Tournaisis. "En plus du risque qu'un chat ou un autre animal soit malheureux, un propriétaire peut très vite se retrouver dépasser en voulant les sauver".

Gaia souhaite aussi imposer un permis aux propriétaires de plus de cinq petits animaux (chiens, chats, lapins, tortues, etc.) ou un ou plusieurs grands animaux (équidés, vaches, lamas, porcs, etc.) et réclame qu’un apport de lumière naturelle à travers au moins une fenêtre et un rythme naturel jour/nuit doivent être prévus.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be