Des feux de chantier pour sécuriser les abords de la gare de Tournai

La ville va installer huit feux de chantier pour régler la circulation automobile aux deux traversées piétonnes situées à l’entrée et à la sortie du parvis de la gare. La décision intervient une semaine après que le SPW a enlevé les feux lumineux fixes.

Christophe Desablens
 Le passage pour piétons va être sécurisé par des feux de chantier.
Le passage pour piétons va être sécurisé par des feux de chantier. ©ÉdA

Depuis le démontage, par le SPW, des feux lumineux autour du parvis de la gare, la traversée par les piétons est extrêmement dangereuse. Cette situation risque de durer plusieurs mois. Car, lorsque les travaux réalisés par la ville sur le parvis de la gare et au parc Crombez seront terminés, aux alentours du mois de juin 2023, ceux que le SPW doit réaliser sur le boulevard n’auront peut-être pas encore commencé car le permis pour ce dossier ne sera pas déposé avant le début de l’année prochaine.

”Pas question de laisser cette insécurité perdurer à ces deux carrefours. La police règle la circulation aux heures de pointe, les gardiens de la paix interviennent aussi. Mais on constate sur place que ce n’est pas forcément moins dangereux à d’autres moments de la journée : les véhicules ont tendance à roule plus vite”, indique Jean-François Letulle, échevin de la mobilité à Tournai. “Ça ne peut pas durer. On ne peut pas demander aux piétons de traverser deux fois deux bandes de circulation sans aucun îlot refuge entre les deux. Et comme le SPW ne peut pas dégager de l’argent pour financer le placement de feux lumineux, même s’il s’agit d’une voirie régionale, la ville a décidé de prendre ses responsabilités en prenant en charge le coût de l’opération”.

Concrètement, les deux traversées piétonnes du boulevard situées face à la gare, entre les deux voiries du parc Crombez, seront supprimées. Celles situées face à la gare des bus et face au Golden Palace seront équipées de huit feux de chantier pour régler la circulation. Pourquoi huit ? Parce qu’à chaque trottoir il en faut deux, un visible par les automobilistes, et l’autre par les piétons.

Quand ce dispositif sera-t-il opérationnel ? “Le plus tôt possible. Une réunion technique aura lieu ce mercredi à ce sujet”.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...