Un immeuble à appartements à la place des jardins partagés de la rue de la Culture à Tournai (vidéo)

L’annonce de la construction de trente logements à la place des jardins partagés, rue de la Culture, provoquera des pincements aux cœurs dans le quartier.

Christophe Desablens

Deux mois après avoir présenté son projet de création d’un immeuble à appartements à la place de l’ancienne pompe à essence Texaco, rue de la Madeleine, la société Lixon (Charleroi) se lance à Tournai dans une deuxième grosse promotion immobilière. Cette fois, c’est dans la rue de la Culture, entre les numéros 180 et 224, en face du deuxième site scolaire de Don Bosco.

Les habitants du quartier ne verront pas un édifice s’ériger là sans un pincement au cœur. Parce que le terrain projeté, en contrebas de la rue, a une identité forte au sein du quartier. Il y avait là des jardins ouvriers avant l’abandon du terrain pendant une dizaine d’années. Jusqu’à ce que, vers 2015, des habitants et quelques copains ont entrepris d’éliminer les ronces pour créer des jardins partagés à valeur sociale.

 Les jardins partagés amenaient de la convivialité dans le quartier
Les jardins partagés amenaient de la convivialité dans le quartier

Les jardiniers connaissaient les règles du jeu. Tôt ou tard, les propriétaires donneraient un “préavis” pour permettre à un projet immobilier de se concrétiser. C’est ce qui se passe aujourd’hui. La société Lixon, nouveau propriétaire du site, a sollicité une demande de permis d’urbanisme pour la construction d’un immeuble de 32 appartements avec 32 places de parking, 59 emplacements vélos, et 32 cavettes en sous-sol. Le projet se développera sur deux et trois niveaux. La surface moyenne des logements sera de 65 m2 (pour les onze appartements d’une chambre), 96 m2 (pour les 18 appartements 2 chambres), 125 m2 pour les logements de trois chambres (deux en tout), et 149 m2 pour le logement de 4 chambres. Pour se raccorder au gabarit des maisons mitoyennes voisines, le projet se développera graduellement en R + 1 (+ penthouse) à R + 2 (+ penthouse).

 C’est tout un quartier qui sera complètement transformé.
C’est tout un quartier qui sera complètement transformé. ©EdA

Le terrain a un fort potentiel : soixante-deux mètres de façade, sur une petite trentaine d’ares. La façade aura deux ouvertures. Une pour accéder au parking, qui en raison de la déclivité naturelle du terrain pourra se trouver au sous-sol, sous le grand jardin aménagé à l’arrière sur toute la longueur du bâtiment. Et une autre “faille” réalisée à travers l’immeuble, qui donnera un accès direct au jardin pour tous les occupants. Un portail ajouré permettra aux passants d’avoir un regard sur ce jardin paysagé étudié par le bureau bruxellois Eole.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be