La Ville de Tournai va engager des chèvres et/ou des moutons pour gérer la renouée du Japon

La Ville de Tournai va prochainement lancer un appel d’offres afin d’engager un berger susceptible de faire avaler à ses animaux les pousses de renouée du Japon, une plante particulièrement invasive le long de l’Escaut.

Vincent Dubois
 Les premières clôtures ont été posées le long du bois des naissances pour délimiter l’espace réservé aux chèvres et/ou moutons qui mangeront la renouée.
Les premières clôtures ont été posées le long du bois des naissances pour délimiter l’espace réservé aux chèvres et/ou moutons qui mangeront la renouée. ©EdA - 60393169648
Ce n’est pas pour rien que certains...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité