Zones de police en Wallonie picarde: les fusions sont-elles inévitables ?

Quel avenir pour les zones actuelles ? La fusion aura-t-elle plus de bons côtés que de mauvais ? Nous avons interrogé les chefs de corps des zones de police de Mouscron, Comines-Warneton et du Val de l’Escaut.

Antoine Pontrandolfi
 Comme ses confrères, Jean-Michel Joseph (ZP Mouscron) craint de perdre en proximité et en efficacité, si sa zone est ammenée à fusionner.
Comme ses confrères, Jean-Michel Joseph (ZP Mouscron) craint de perdre en proximité et en efficacité, si sa zone est ammenée à fusionner. ©- Photo d’illustration EDA
Au fédéral, la fusion des zones de police est un sujet fréquemment abordé. En Flandre, les fusions se comptent déjà sur les doigts des deux mains. À terme, ce phénomène peut-il s’exporter en Wallonie picarde ? En coulisse, les policiers l’évoquent, les élus aussi,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité