Tournai-Ath-Mouscron Saskia Bricmont a confiance dans la nouvelle majorité, dont fait partie Ecolo, pour redresser la barre.

Même si elle ne siège plus au conseil communal depuis déjà plusieurs années, Saskia Bricmont continue à s’intéresser de très près à la vie politique athoise et à ses soubresauts.

Ayant suivi la campagne victorieuse des siens lors du scrutin d’octobre dernier, notre interlocutrice se réjouit bien évidemment de l’entrée d’Ecolo et de son chef de file, Ronny Balcaen, au sein de la nouvelle majorité présidant désormais aux destinées de la capitale du Pays vert.

"Je crois très fort au rôle des communes, des territoires et des régions dans la transition écologique. L’Europe doit donner l’impulsion et les moyens à ces territoires pour enclencher le changement, mais les leviers et la proximité avec les citoyen(ne)s se situent à ces niveaux d’action plus proches du terrain. Des villes et villages en transition émergent, des monnaies locales, des processus collaboratifs, de l’activité locale se développe, sans parler de la mobilité douce. Voilà autant d’initiatives auxquelles les autorités peuvent donner de l’ampleur, et c’est le cas avec les verts dans cette majorité tripartite."

En tant qu’ancienne mandataire athoise à l’époque où Ecolo siégeait sur les bancs de l’opposition, Saskia Bricmont n’est pas vraiment surprise par l’ampleur du déficit de la Ville d’Ath et de ses difficultés financières qui retardent l’élaboration du budget 2019.

"Si ça étonne quelqu’un, c’est qu’il a vécu sur une autre planète depuis des années. Tout le monde savait ce qu’il en était, certains ont tenté de mettre le doigt dessus, les dénonciations sont venues tardivement mais au moins la situation peut enfin évoluer. Même s’il est évident que la nouvelle majorité devra prendre des décisions qui ne seront pas nécessairement populaires et faciles."

Comme l’explique Saskia Bricmont, personne n’aime faire des économies et renoncer à certaines choses.

"Le budget 2019 devra, à côté des investissements indispensables au maintien d’une qualité de vie à Ath, aussi proposer des pistes d’économie. J’ai confiance dans la majorité en place pour proposer des pistes durables sur base d’une vision pluriannuelle."