Baugnies : Gervin lance son pastis !

G.Dx Publié le - Mis à jour le

Tournai-Ath-Mouscron

Vincent Stiévenart a créé La Patinette, un pastis distillé avec de la bière belge.

Vincent Stiévenart, à la tête de la distillerie Gervin, fourmille toujours d’idées et de projets. Son dernier en date ? La Patinette, un pastis distillé avec de la bière belge et qui peut se boire aussi bien à l’apéro qu’en digestif.

Dans le jargon de la pétanque, la patinette est le coup le plus majestueux, quand la boule de tir tourne sur elle-même à l’emplacement de la boule tirée. J’ai voulu donner un zeste de belgitude à ce pastis en distillant de la bière issue de plusieurs brasseries de la région. J’y incorpore aussi 24 aromates, comme la badiane, l’anis vert ou le fenouil.

La Patinette (45%) sera commercialisée en bouteilles de 70 cl. Vincent Stiévenart la fera découvrir lors d’une journée festive qui se tiendra sur le site de la distillerie le 26 mai.

Il en profitera également pour expliquer ses autres projets, à savoir la création d’une gamme de produits éphémères qu’il baptise Komorebi, ce qui en japonais signifie La lumière du soleil qui passe entre les feuilles des arbres, ainsi qu’un apéritif faible en calories qui s’appellera Kalow.

Vincent Stiévenart va aussi lancer une gamme de produits éphémères.

Pour lancer La Patinette, Vincent Stiévenart organise une fête le 26 mai, entre dégustations, parties de pétanque, de mölkky et… le vote ! Une journée "trenkil et détenduuuuu…" comme on dit dans le Sud.

Plusieurs formules de repas seront proposées avec les chefs Olivier Claix (traiteur) et Henri Leymonerie (l’Atemporel).

Pour Vincent Stiévenart, ce sera aussi l’occasion de présenter un autre projet. Depuis peu, la distillerie a reçu le label Écojardin. "Il y a plus de 12 ans déjà que nous possédons un verger autour de la distillerie. Je n’utilise pas de pesticides et si une pomme a une drôle de tronche, on fait avec, assure Vincent. Je veux laisser la nature faire son œuvre. Mon jardinier, lors d’un stage, a rencontré les gens du parc naturel. Nous avons reçu le label et le parc nous a incités à aller plus loin."

Un pré fleuri, des hôtels à insectes et autres abris pour hérissons feront leur apparition. "Nous avions déjà installé une ruchette pour polliniser nos arbres et ça a vite donné une ruche. On installe désormais trois ruchettes supplémentaires avec l’idée de vendre notre miel au magasin."

Fin mai , Vincent compte lancer sa gamme Komorebi. "En japonais, ça veut dire la lumière du soleil qui passe entre les feuilles des arbres. Je veux créer des produits éphémères. Ici, avec les cassissiers du verger, nous allons faire de la crème de cassis. Peut-être 300 bouteilles. Il y aura aussi de l’eau-de-vie à l’estragon. Pas plus de 800-900 bouteilles. À travers ce concept, je vais m’amuser et créer. Les produits Komorebi auront une étiquette commune avec dessous le nom propre au breuvage proposé. Chaque bouteille sera numérotée." G.Dx.

Réservations au sujet de la journée du 26 mai (11 heures à 21 heures) au 069/66.30.18.

G.Dx