Tournai-Ath-Mouscron Jusqu’à présent, les aires de jeux placées dans les villages sont épargnées.

Deux nouvelles aires de jeux sont désormais accessibles dans l’entité de Belœil. Elles ont été installées près de la maison de village de Wadelincourt ainsi qu’à Ellignies-Sainte-Anne, du côté de la Roseraie. Elles viennent compléter l’offre qui existait déjà à Basècles, Belœil, Quevaucamps et Stambruges.

Ce projet global d’installation d’aires de jeux pour les enfants avait débuté en 2013. C’est d’abord l’aire de jeux de Basècles, près du hall des sports, qui avait été placée.

Ensuite , en 2017, trois autres aires avaient vu le jour, respectivement sur la place du Pâturage à Quevaucamps, à proximité de l’école communale de Belœil-centre et au niveau de l’espace Odéon à Stambruges. Les deux aires de jeux inaugurées cette semaine viennent clôturer ce programme d’installation. L’objectif était de faire de ces lieux des endroits conviviaux et intergénérationnels puisque parents, grands-parents et enfants peuvent se les approprier.

"Au total, un investissement de 240 000 € aura été nécessaire pour les six installations, dont 190 000 € de subsides et donc 50 000 € de part communale. Leur taille varie en fonction de l’espace disponible et des contraintes que nous devons respecter", confie le bourgmestre, Luc Vansaingèle.

Jusqu’à présent, les aires de jeux ont été relativement épargnées en matière de vandalisme et tout le monde espère qu’il en ira de même pour les deux nouvelles structures. "Il faut bien entendu intervenir de temps en temps pour une planche qui se décolle sur un jeu ou pour remplacer un verrou, mais de manière générale, oui, ces aires de jeux restent en bon état et sont préservées", poursuit le bourgmestre. "Les jeux ont été placés dans des endroits situés à la vue des riverains qui deviennent en quelque sorte les gardiens de ces aires de jeux."

Pourvu que ça dure !