Péruwelz : des frites ont laissé place à des fleurs, celles d’Ophélie

Autrefois la friterie "Arrêt 110", le bâtiment situé rue des Écoles 110 héberge aujourd’hui des compositions florales, celles d’Ophélie.

Guillaume Martin
Au jardin d'Ophélie
©Guillaume Martin
Après une dizaine d'années en tant qu'employée fleuriste, Ophélie Deverchin a passé le cap, en devenant gérante de sa propre boutique. "Cela était prévu pour l'année 2023, mais j'ai eu l'occasion d'occuper le bâtiment actuel bien plus tôt suite...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité