Manu et Fabienne, de la friterie O'Biba à Bury, appuient sur "Stop" : "Notre facture d'énergie a largement doublé"

Après le Covid, la hausse des coûts de l’énergie était une invitée trop gourmande pour la friterie de Bury.

G. Dx
 Les discussions autour du comptoir manqueront au couple.
Les discussions autour du comptoir manqueront au couple. ©ÉdA – 60404550937 
L’accueil, chez O’Biba, était toujours chaleureux. La discussion s’engageait directement, en toute convivialité. La décision n’a pas été facile...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité