C’est un dossier qui a déjà fait couler pas mal de salive. La rénovation de la buvette et la construction de nouveaux vestiaires sur le site de la Porte à Camp à Basècles sont attendues par tous les acteurs du football local : enfants, parents, entraîneurs et dirigeants. Plus de 300 jeunes issus de la RUS Beloeil fréquentent ces installations qui ont bien besoin d’un coup de pinceau.

La commune a désormais repris le dossier et le groupe d’opposition Pour l’avenir joue également le jeu en activant ses relais. C’est ainsi que le ministre wallon en charge des infrastructures sportives, Jean-Luc Crucke, invité par le chef de file Pour l’avenir, Bastien Marlot, s’est rendu sur place pour faire le point sur le dossier et rencontrer les autorités communales et le comité de la RUS Beloeil.

"L'objet de cette réunion qui s'est tenue à la buvette de Basècles portait sur le dossier des nouveaux vestiaires et de la mise en conformité des installations de la Porte à Camp, confirme Bastien Marlot. Le ministre a pu rassurer le bourgmestre et ses échevins quant à la possibilité d'obtenir au-delà des 50% du taux de base de subsidiation. Je rappelle que s'il est répondu à plusieurs critères du nouveau décret, comme un partenariat avec les écoles toutes proches ou un autre club sportif ou si la commune s'engage à promouvoir une mobilité douce vers le site, par exemple une piste cyclable aménagée rue de Condé pour la jonction avec le Ravel ou si bien entendu les énergies renouvelables et l'accessibilité des PMR sont présentes, la commune peut espérer 65% de subsides. Les échanges ont été constructifs. Le ministre a par ailleurs confirmé à cette occasion la décision du Gouvernement wallon d'octroyer une aide aux clubs sportifs de 40 € par affilié, ce qui correspond pour la RUS Beloeil à 14 000 € puisque le club compte 350 affiliés."

Bref, une visite fort appréciée de tous et qui devrait sans doute s’accompagner d’un vent favorable au profit des jeunes footballeurs.