Une consigne sur les canettes en Wallonie : voilà un sujet qui fait parler depuis un petit moment. Le collège communal de Beloeil s’est positionné. Pour lui, c’est oui. Objectif visé : réduire les déchets et les dépôts sauvages dans les communes. Evidemment, il faudra d’abord se faire entendre auprès des autorités wallonnes.

"A la base, la démarche initiale a été entreprise par le bourgmestre d’Hamoir, Patrick Lecerf, explique Luc Vansaingèle, bourgmestre de Beloeil. A l’heure actuelle, environ 120 communes ont répondu à cet appel concernant ce fléau des canettes. L’appel s’adressait aux bourgmestres, mais j’en ai bien entendu parlé au collège communal et les autres membres du collège m’ont encouragé à aller dans ce sens. Une réunion a eu lieu en ce début de semaine avec l’Union des villes et communes, ce qui a permis de confirmer la volonté des communes wallonnes de poursuivre dans cette voie. Il s’agira d’interpeller la Région et de demander qu’une législation soit mise en place, tout en sachant aussi que la procédure nécessite des éclaircissements à la fois juridiques et financiers. La parole est à l’Union des villes et communes qui va interpeller les parlementaires et les ministres à ce sujet."