La problématique de la prolifération des chats errants est évoquée dans la plupart des entités. A Beloeil, la commune a mis en place, depuis l’an dernier, une campagne de stérilisation des chats errants.

"Un chat errant est défini comme un animal qui reste maître de ses déplacements et de sa reproduction. Il n'a pas ou plus de propriétaire dont il partage l'habitat. A l’inverse, un chat domestique partage l'habitation de son maître qui peut contrôler sa reproduction et ses déplacements, ainsi qu’assurer sa nutrition. Ces chats ne sont naturellement pas visés par la campagne", assure la commune.

La gestion de la question des chats errants reste délicate car il faut agir à deux niveaux en contrôlant leur population tout en maitrisant leur prolifération. "Ainsi, un couple non stérilisé a la capacité d’engendrer une descendance de l’ordre de vingt mille individus en quatre années, poursuit la commune. La meilleure réponse à cette réalité est donc la stérilisation. Elle évite d’avoir recours à une solution radicale comme l’euthanasie et aux déplacements des groupes de félins, deux méthodes totalement inefficaces dans les faits. Cette pratique de la stérilisation est notamment reconnue par tous les experts mondiaux et en particulier ceux de l’Organisation Mondiale de la Santé, puisque cette solution respecte la sensibilité de nos concitoyens devant la vie des animaux de compagnie. De plus, la stérilisation engendre une stabilisation de la population féline sauvage et réduit les nuisances de type odeurs d'urine et miaulements en période de reproduction dans leur environnement."

En pratique

Le collège a arrêté une procédure. Ainsi, tout citoyen constatant la présence de chats errants peut agir à son niveau. Afin de permettre la capture de ces félins, des cages-trappes sont mises à disposition à l’administration communale sous réserve d’une demande écrite soit par courrier au Collège communal, rue Wauters, 1 à 7972 Quevaucamps ou via secretariat@beloeil.be. Une fois la demande introduite, celle-ci sera examinée en séance du collège communal.

Après accord du collège, les cages vous seront remises pour une durée maximum de huit jours moyennant une caution de cinquante euros. Si, durant cette période, aucun chat ne s’est laissé prendre dans le dispositif, le demandeur devra ramener la cage au centre administratif. A l’inverse, si vous avez capturé un félin dans une cage-trappe ou si vous attrapez un animal suffisamment sociable pour être pris à mains nues (la commune peut également vous mettre à disposition une cage de transport classique), il vous sera demandé de le conduire chez le vétérinaire toujours accompagné d’un certificat d’errance afin d’être stérilisé.

Ce document, devant être cosigné par vous et trois voisins, garantit que le félin attrapé est bien un animal errant et non un chat domestique. Attention, ce certificat d’errance doit être dûment complété et remis au vétérinaire qui le fera suivre auprès des autorités compétentes. Le formulaire est téléchargeable sur www.beloeil.be

Les stérilisations sont prises en charge financièrement par la commune pour autant que le chat qui subit l’intervention chirurgicale soit bien un animal errant.

Infos auprès du service bien-être animal par téléphone au 069/55.38.09 ou via secretariat@beloeil.be