Qui a tiré sur Mamahou samedi dernier ? C’est la question que se pose Priscilla Daumerie, une habitante de la rue d’Ath à Beloeil. Elle a retrouvé son chat blessé à l’œil et pensait dans un premier temps qu’il s’était fait écraser, mais il n’en est rien.

"Quand il est rentré de sa promenade habituelle derrière l’hôpital, il s’est retrouvé dans mon salon mais dans une position où je ne pouvais pas voir qu’il était blessé, confie la jeune femme. Mais ensuite, j’ai vu du sang couler. Comme je saigne souvent du nez, je pensais que c’était moi mais ce n’était pas le cas. Je lui ai tourné la tête et là, j’ai vu. Je l’ai emmené chez le vétérinaire de garde. Je croyais qu’il avait été percuté par une voiture et j’ai d’ailleurs fait un tour dans le quartier pour voir si je ne remarquais pas de traces au sol. Ensuite, le vétérinaire m’a appelée pour me dire que mon chat avait reçu du plomb dans la tête. C’est en effectuant une radio pour voir s’il n’y avait pas d’hémorragie que le vétérinaire a remarqué ça."

Mamahou a donc été hospitalisé et placé sous oxygène et sous morphine. En plus, il semblait avoir été tabassé. Désormais, il a retrouvé son foyer et va mieux.

"Oui, il va déjà beaucoup mieux. Son œil a dégonflé mais il n’a plus la même couleur que l’autre. Il respire un peu bizarrement et éternue beaucoup. On espère que ça va évoluer favorablement. Peut-être qu’il sera opéré plus tard mais il faudra voir s’il n’y a pas trop de risques."

Priscilla va se rendre à la police. "Le vétérinaire m’a transmis le dossier et les radios. Je me demande vraiment qui est l’auteur. Je ne veux pas alarmer les autres propriétaires de chats mais quand on voit ça, il faut être sur ses gardes", souligne Priscilla.

Un acte odieux et gratuit qui pose question. "Je remercie toutes les personnes ayant marqué leur soutien. Je ne m’attendais pas à un tel élan de solidarité", conclut Priscilla.