Après de longs mois de travaux, l’outil est opérationnel.

Lors de sa dernière séance, le conseil communal de Bernissart a retrouvé la place de la cité des Iguanodons et l’ancienne maison communale de Bernissart après avoir passé un an et demi du côté de la salle des Trois Canaux à Blaton. Alors que la commune de Bernissart possédait une des salles de conseil les moins modernes de la région, elle table à présent sur un très bel outil laissant place à la lumière. Après plus de 15 mois de travaux, le résultat est convaincant.

"C’est l’aboutissement de longs mois de travaux. Et ce chantier, ce n’était pas du luxe en termes de respect des normes de bien-être au travail. Les élus et le public seront ainsi placés dans de meilleures conditions", expliquait le bourgmestre, Roger Vanderstraeten, après la séance.

Les journalistes aussi, pour autant que leur table soit placée de manière à pouvoir voir correctement le mur de projection. Le bourgmestre y veillera, c’est certain.

Ce dossier aura coûté près d’un million d’euros, dont la moitié environ de subsides.

Désormais, la salle du conseil communal, qui fait aussi office de salle de célébration des mariages, jouit d’une véritable autonomie car une autre porte permet maintenant de rallier les services communaux. La salle est plus grande. Une cloison a été abattue et l’ancien sas d’entrée n’existe plus. Elle offre plus de place aux conseillers mais également aux spectateurs, par ailleurs assez nombreux depuis quelques mois dans l’entité.

La plupart des services communaux sont situés au premier étage. La nouvelle structure a été pensée pour donner accès aux personnes à mobilité réduite sans problème. Un ascenseur est ainsi installé.

Les services comme l’état-civil, la population, le personnel ou les titres-services avaient déménagé vers l’Acomal le temps des travaux et vont progressivement revenir vers la maison communale.