À Blaton, la kermesse des feuilles mortes est toujours attendue, non seulement par les habitants du village mais également par les gens des environs.

Covid oblige, on pouvait s’interroger sur la tenue de la ducasse cette année, alors que les forains ont déjà installé leurs camions depuis quelques jours aux abords de l’église de Blaton. Elle aura bien lieu, mais en format réduit, tandis que la braderie, envisagée à un moment donné sur deux jours pour éviter les trop grands rassemblements, est annulée. Roger Vanderstraeten, bourgmestre de Bernissart, le confirme.

"La ducasse débutera ce samedi 24 octobre pour quinze jours, indique-t-il. Il y aura une douzaine de forains alors que les autres années, nous sommes à 75 stands. Nous leur octroyons l’emplacement gratuit au vu des circonstances actuelles. Et ils n’auront pas l’obligation de rester durant les quinze jours si jamais le nombre de visiteurs est trop peu important. Nous souhaitions maintenir une ducasse pour permettre aux enfants de venir y passer un moment. C’est important pour certains d’entre eux. Nous voulions de toute façon marquer le coup en organisant quelque chose. Les mesures sanitaires et de distanciation sociale seront de mise. Quant à la braderie, elle n’aura pas lieu pour les raisons que vous devinez."

Bref, une édition historique qui, même si le contexte n’est pas identique, fait rejaillir les souvenirs des habitants. Certains connaisseurs de la vie locale rappellent que durant le deuxième conflit mondial, au moins jusqu'en 1942, il y a bien eu une petite ducasse, tandis que les camelots seraient redescendus au village en 1945, moment de la reprise normale des activités. Une reprise normale attendue désormais pour…2021.