Beloeil - Péruwelz - Leuze L’avenir de la gare de Blaton et le plan Énergie/Climat seront au programme.

En début de législature, le collège bernissartois s’était engagé à consulter le citoyen assez régulièrement. Ce sera le cas ce jeudi 17 octobre à 18 h 30 à la gare de Blaton et le mercredi 23 octobre à 19 heures à la Maison rurale de Blaton concernant le nouveau plan Énergie/Climat de l’entité.

"Dans les locaux de la gare, nous avons la centrale Berni repasse qui est installée depuis un moment. Mais il y a aussi la salle d’attente pour laquelle il faudra trouver une affectation. C’est pourquoi l’avis du citoyen nous intéresse", souligne Hélène Wallemacq (Ecolo), échevin en charge de la Participation citoyenne. "Les abords de la gare doivent aussi être améliorés. Les gens n’osent pas trop venir à vélo car il manque un espace sécurisé. Il sera certainement aussi question des connexions entre les Tec et la SNCB."

Cette séance sera organisée par la commune et le Gal (Groupe d’action locale) des plaines de l’Escaut. L’implication du citoyen dans le questionnement relatif au devenir de la gare s’inscrit aussi dans le cadre du programme communal de développement rural.

Le plan Énergie/Climat fera également l’objet d’une consultation de la population la semaine prochaine.

"Ce plan a été élaboré avec un comité de pilotage. Mais nous souhaitons aussi avoir l’avis des citoyens. Nous voulons, à travers cette réunion, informer le public mais aussi, en fonction des remarques et suggestions des uns et des autres, améliorer ce plan. Nous faisons donc appel en quelque sorte à l’intelligence collective", assure Hélène Wallemacq.

Ce plan sera exposé avec l’aide cette fois de la Fondation rurale de Wallonie et il sera finalisé seulement après la séance citoyenne en vue de le présenter devant le conseil communal.

Rappelons que la commune, en signant la convention des maires pour l’énergie et le climat, s’est engagée à réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030, et ce par rapport à 2006. Le comité de pilotage a ainsi établi un diagnostic des émissions au niveau du territoire de la commune et également un plan d’actions.

VILLE-POMMERŒUL 

Fermé depuis plusieurs mois, le pont de la chaussée Belle-Vue à Ville-Pommerœul reste un dossier épineux. Là aussi, le collège bernissartois entend communiquer.

"Nous avions évoqué la tenue d’une réunion citoyenne pour expliquer la teneur des travaux mais nous n’avons pas encore eu l’occasion de l’organiser. Mais ça va venir" , assure Hélène Wallemacq.

Cette problématique n’est pas sans conséquences au niveau du transport scolaire et de la mobilité des riverains en général.

L’échevine précise aussi que d’autres rendez-vous citoyens auront lieu en 2020.