Le député wallon Laurent Agache (Ecolo) a interrogé la ministre De Bue (MR), en charge notamment de la sécurité routière, au sujet de la problématique liée à la RN 506, voirie qu’on appelle contournement de Blaton.

"Récemment, trois accidents ont eu lieu sur la N506, dont un a connu une fin tragique avec le décès du chauffeur d'une camionnette, a souligné le député. Cette N506, communément appelée le contournement de Blaton, est une route fortement accidentogène. On parle de 5 à 20 accidents par an. La vitesse excessive des conducteurs est pointée du doigt. Qu'est-il prévu pour ramener la sécurité sur cette voirie fortement fréquentée ? Peut-on imaginer l'installation d'un radar fixe ou d'un radar tronçon ?"

Dans sa réponse, la ministre De Bue signale que la fréquence d'accidents sur la N506 est similaire à la moyenne régionale, c'est-à-dire un accident par kilomètre et par an. "La Direction des routes de Mons n’a pas reçu de plainte particulière de la part de la commune et de la zone de police relative à la N506."

Afin d’avoir une vision globale sur la N506, le dossier sera proposé et fera l’objet d’une discussion en CPSR avec les autorités communales et la zone de police.

"Pour le contrôle des vitesses excessives, sachez néanmoins que le placement d'un radar permanent est prévu sur la N506 à proximité du carrefour de la rue de Basècles", a assuré la ministre.