Le président du CPAS de Beloeil, Christian Vandeputte, a fait le point sur la situation Covid au home les Bruyères du CPAS situé à Grandglise. Dans un premier temps, la maison de repos avait été épargnée.

"Lors de la première vague, nous n'avions eu aucun cas positif, confirme Christian Vandeputte. Malgré le renforcement des mesures prises en interne depuis lors, le caractère vicieux du virus nous amène, par souci de transparence, à communiquer sur la situation actuelle."

Depuis fin octobre, en concertation avec l'AVIQ, les résidents et le personnel ont été testés à deux reprises.

"Au total, on dénombre 25 résidents positifs au Covid-19. Parmi ceux-ci, 9 sont asymptomatiques depuis plus de 15 jours et donc considérés comme guéris, 8 nouveaux résidents sont actuellement positifs asymptomatiques et 8 résidents ont encore des symptômes comme de la fièvre et/ou besoin d’oxygène. Quant au personnel, nous avons eu, depuis la mi-octobre, 19 cas positifs dont 17 parmi le personnel soignant sur un total de 23 soignants. Parmi ceux-ci, 5 sont encore malades."

Des mesures ont été mises en place afin de tenter de contenir au maximum la propagation du virus tout en continuant à soigner les résidents et à assurer la sécurité du personnel. Le contact avec les familles est aussi maintenu autant que possible.

"Le plan interne d'urgence a été activé depuis le 2 novembre, soit au lendemain de la réception des résultats du premier testing, précise Christian Vandeputte. Une aile Covid a été aménagée au premier étage. Nous avons reçu la visite de la zone de secours Wapi qui a confirmé la bonne gestion en interne du plan d'urgence. Nous avons renforcé nos équipes soignantes par des engagements supplémentaires. Par ce message, nous souhaitons réitérer nos remerciements et féliciter l'ensemble de notre personnel pour son dévouement et sa compétence et ce dans des conditions extrêmement difficiles sur le plan psychologique et physique. Nous remercions aussi les familles de leur confiance."