Dans le cadre des travaux de modernisation du home les Bruyères à Grandglise, le restaurant et la cuisine vont être étendus. Poursuivant ses aventures dans la peau de Charles Duchemin, célèbre critique gastronomique dans L’aile ou la cuisse, le président du CPAS de Beloeil, Christian Vandeputte (PS), a fait une annonce. "Le CPAS va reprendre la main en ce qui concerne la confection des repas et ce dès le 1er janvier."

Terminé bientôt donc le recours à une firme extérieure. "On en parle ici au niveau de la modification budgétaire car l’engagement d’un chef de cuisine et d’une employée administrative sur le plan de l’économat principalement, ce sont des choses indispensables. Ces personnes prendront leurs fonctions dès la Toussaint afin d’assurer un travail préparatoire, notamment les prises de contact avec les fournisseurs", a précisé Christian Vandeputte.

Le président du CPAS a rappelé qu’à partir de cette cuisine centrale, les repas sont confectionnés non seulement pour les résidents du home mais aussi pour les personnes âgées à domicile, les enfants fréquentant les crèches ainsi que les écoles. "Un public diversifié qui doit donc faire l’objet d’une grande vigilance en matière de préparation et de qualité des repas. Nous allons voir de quelle manière on va pouvoir changer les choses. Notre commune a adhéré au green deal cantines durables et je travaille main dans la main avec l’échevine de l’enseignement."

Alicia Vandenabeele (PS) a confirmé. "En 2020, la commune a signé la charte permettant de proposer aux collectivités à travers des actions une offre alimentaire qui tend vers plus de durabilité."