Beloeil - Péruwelz - Leuze Le collège péruwelzien a donné son feu… rouge au projet.

Cet été, une agricultrice installée rue de la Croisette dans le petit village de Wasmes-Audemetz-Briffœil avait introduit une demande de permis visant à implanter une porcherie industrielle regroupant plus de 1 500 animaux.

Le projet avait engendré une levée de boucliers. Des habitants du village précité mais également de Vezon (entité de Tournai), situé à deux pas de là, s’étaient manifestés pour que le projet n’aboutisse pas.

Les craintes des riverains avaient trait à la dévaluation de leurs habitations, au charroi qui aurait résulté de cette installation, à savoir plus de 200 véhicules supplémentaires non pas par jour mais bien par an, et aux nuisances olfactives.

Le collège communal de Péruwelz avait à se positionner sur ce dossier et a décidé de le refuser. "Nous n’avons pas souhaité qu’on puisse implanter sur les hauteurs de Wasmes-Audemetz-Briffœil ce type de porcherie", indique le bourgmestre péruwelzien, Vincent Palermo (MR-IC). "Dans un projet, il faut tenir compte de plusieurs volets. Nous étions ici sur les hauteurs d’un village remarquable. Il faut mettre en avant l’impact urbanistique. Il y a aussi l’aspect mobilité, qui n’est pas négligeable. Et puis, bien entendu, le bien-être animal. Sans oublier aussi les nuisances olfactives générées par ce type d’installation."

Le slogan Péruwelz, une ville à la campagne risquait également d’être mis à mal, selon le bourgmestre. "La position du collège est de refuser et je l’assume complètement. Bien sûr que nous plaidons pour le développement économique et le commerce. Mais ici, ce projet ne rentrait pas dans le cadre de l’image de ce développement économique que nous voulons donner."

Pour rappel, l’élevage projeté avait pour but de cadrer avec le label Porc de demain dont le cahier des charges impose une densité d’élevage moyenne de 1 m² par animal. Pour les défenseurs des animaux, c’est encore trop peu.

L’exploitante a un délai de 20 jours pour introduire un recours contre cette décision de rejet du projet.

G.Dx