Les responsables politiques leuzois étaient tout sourire au moment de recevoir le prix J’aime ma commune dans la catégorie Mobilité et Environnement .

Leuze-en-Hainaut a visiblement eu raison de mettre la gomme sur la mobilité scolaire en sortant un guide édité à 3 500 exemplaires. Un outil destiné aux jeunes mais aussi à leurs parents et mettant en lumière les alternatives possibles à la voiture pour les trajets domicile-école, comme la marche, le pédibus, le vélo, le vélobus, les transports en commun, le covoiturage…

Figure aussi dans le guide une carte mise sur pied avec le concours du Gracq-Les cyclistes quotidiens de Leuze à propos de la mobilité à vélo sur l’entité, avec les itinéraires à privilégier entre les villages mais aussi entre les villages et le centre-ville.

"Cette récompense fait d’autant plus plaisir que notre commune a récolté le plus de voix dans cette catégorie alors qu’elle ne fait pas partie des entités les plus peuplées", a souligné Nicolas Dumont, échevin de la Mobilité.

"Nous avons une vision à long terme en matière de mobilité. En 2015, un agent communal s’est spécialement formé dans ce domaine et la commune possède désormais, en la personne d’Elisabeth Jamart, une conseillère en mobilité. Nous sommes en train de mettre en place un plan communal dans ce domaine. Nous ne rêvons pas non plus. Nous savons très bien que demain, les 14 000 habitants de notre entité ne vont pas prendre leur vélo ou utiliser d’autres modes doux pour effectuer tous leurs déplacements. Néanmoins, nous essayons de sensibiliser le grand public et surtout les jeunes. Entre 3 000 et 4 000 étudiants transitent chaque jour par notre ville et Leuze accueille aussi pas mal de gens de l’extérieur. Dans ce sens, nous souhaitons faire de notre gare un véritable pôle multimodal."

Par ailleurs, ces derniers mois, 350 élèves de 5e et 6e primaires ont été formés au Code de la route et à la bonne pratique du deux-roues avec le concours de Pro Vélo, de l’échevinat de l’Enseignement, de l’Association des parents pour la protection des enfants sur la route et de la police.

"Un prix positif", selon Jean-Marc Ghéraille, rédacteur en chef de La DH, qui avait fait le déplacement avec Thierry Dehon, représentant d’AXA, pour remettre la belle plaque de rue aux Leuzois.