L’ancien cimetière de Blicquy va être réaffecté en cimetière cinéraire.

La commune de Leuze met la gomme sur ses cimetières. La preuve avec le travail abattu par les services administratifs et les fossoyeurs ayant engendré l’obtention du label "cimetière nature" de classe 1 pour les sites de Leuze et de Grandmetz.

Un projet de réaffectation de l’ancien cimetière de Blicquy est aussi en route. Il se trouve autour de l’église, place Willy Devezon. "Il est désaffecté. La commune entend le reconvertir en cimetière cinéraire", indique l’échevine Mélanie Lepape (Idées).

Ce projet d’accueil des cendres est porté par le service de Gestion du patrimoine funéraire et a été créé en partenariat avec l’ASBL Ecowal et l’architecte paysagiste Mélanie Appeldoorn.

"Nous avons rencontré à plusieurs reprises Xavier Deflorenne, spécialiste des cimetières en Wallonie, dans le cadre notamment de la mise en place des cimetières verts et nous avons eu recours aussi aux services d’Ecowal afin de recevoir des conseils et des idées, indique Mélanie Lepape. Pour répondre aux attentes du décret funérailles, une parcelle des étoiles sera intégrée."

En faisant le tour de l’église, on peut découvrir successivement un monument aux morts, une crypte ou encore un caveau et des sépultures. L’idée est de pouvoir conserver les sépultures et monuments présents en intégrant les éléments cinéraires. Un sentier sera aménagé et permettra de faire le tour. L’accès aux PMR sera aussi pris en compte.

Ecowal conseille d’aménager un ossuaire à l’arrière de l’église afin d’y conserver les éventuels ossements susceptibles d’être trouvés lors des travaux. Et pour favoriser l’intimité, l’ASBL préconise de séparer la parcelle des étoiles de la partie cinéraire réservée aux adultes. La parcelle des étoiles devrait prendre place derrière le monument aux morts tandis que le cimetière cinéraire se trouvera de l’autre côté de l’église. Il comprendra une aire de dispersion avec une stèle mémorielle, un columbarium, des zones d’inhumation des urnes et un espace de prise de parole. Des bancs seront installés autour de l’aire de dispersion ainsi qu’un pupitre.