Eddy Dupont, libraire à Quevaucamps, vient de remettre son affaire à Sajid Butt.

Son vœu a été exaucé. Il y a quelques mois, Eddy Dupont décidait, après 36 années de bons et loyaux services, de remettre son affaire, la librairie 217 DS, sur la place de Quevaucamps. Il l’avait lancée en 1983 avec Hélène, celle qui allait devenir son épouse.

Après un tel bail, Eddy Dupont avait juste émis un souhait : que le futur repreneur fasse perdurer la librairie, située en plein centre du village et donc lieu de passage privilégié pour les habitants de Quevaucamps et des environs. Encore fallait-il trouver quelqu’un qui accepte non seulement de continuer une activité commerciale à cet endroit mais aussi et surtout de maintenir la librairie en place.

Et c’est chose faite puisque depuis quelques jours, c’est Sajid Butt qui officie désormais derrière le comptoir. Il n’arrive pas en milieu inconnu. "Je possède une expérience de plus de 20 ans dans le secteur Horeca et le domaine de la librairie. J’ai des amis dans la région et quand j’ai su qu’Eddy remettait son affaire, je m’y suis intéressé, avec l’envie de continuer la librairie", explique-t-il ainsi.

Sajid entend aussi apporter sa petite touche, pas à pas. "Notamment en développant le volet boissons, glaces, chips et confiserie en général. Et puis, à partir de mars sans doute, les horaires d’ouverture de la librairie seront élargis."

Contrat reconduit

Eddy, lui, n’a pas encore tout à fait coupé le cordon. Il passe au magasin de temps en temps pour voir si tout se passe bien ou pour donner un petit conseil. Il est en tout cas ravi de la tournure des événements.

"Encore une fois, conserver le concept de librairie était important pour moi. Mon collègue de Belœil a aussi stoppé et j’aurais trouvé dommage que mon affaire ne trouve pas de repreneur. Ce qui a fait pencher la balance aussi en faveur de Sajid, c’est qu’il a accepté de reconduire le contrat de Mégane, notre vendeuse. Tous les éléments étaient donc réunis pour que je transmette le flambeau dans de bonnes conditions."

Pendant quelques jours, la librairie a été fermée, histoire de dresser un inventaire et de permettre une transmission en douceur au repreneur.

Elle est à nouveau accessible. "Je tenais aussi à remercier les clients rencontrés au cours de ces 36 années, poursuit Eddy Dupont. Le contact avec la clientèle reste un des aspects les plus agréables du métier."

À présent, Eddy va pouvoir profiter de sa retraite. Il ne compte pas s’expatrier. "Je vais bouger un peu quand même, mais Quevaucamps restera mon port d’attache."

Sur les réseaux sociaux notamment, Eddy a reçu de nombreuses marques de sympathie. Souhaitons-lui à notre tour une bonne retraire. Et une bonne reprise à Sajid.