La dame âgée de 72 ans n'avait plus donné signe de vie depuis le 16 janvier dernier.


C'est une triste découverte qui a été effectuée ce dimanche après-midi par les services de secours au sein du canal Nimy-Blaton, près du pont du Malot. En effet, le corps de Monique Haubourdin, portée disparue depuis le 16 janvier dernier, y a été repêché.

Âgée de 72 ans, Monique Haubourdin avait en effet quitté son domicile, situé au sein de la rue de la Fraternité à Bernissart sans plus jamais se manifester par la suite. Une disparition rapidement jugée inquiétante vu son état de santé nécessitant des soins médicaux...

À sa famille et à ses proches, la rédaction de la DH souhaite ses plus sincères condoléances.