Un projet d’aménagement du site est programmé en 2022.

Le collège de Péruwelz n’est pas resté insensible au sort du Gros Tilleul. Ainsi, Yves Wuilpart (Ecolo), en charge notamment des travaux de proximité, s’est rendu sur place. Son service est sur le coup.

"Suite aux dégâts de 2011, appel avait été fait au professeur Bruno Campanella, du laboratoire de toxicologie environnementale de Gembloux. Nous allons lui demander de revenir pour dresser un état des lieux", explique Yves Wuilpart.

L’échevin rappelle aussi que dans le programme stratégique transversal (PST) de la commune présenté en décembre dernier figurait un volet à propos du site du Gros Tilleul. "Nous avons prévu, pour 2022, de mettre en valeur et d’aménager ce site, notamment en y plaçant un panneau informatif reprenant le point de vue historique de cet endroit et en y installant par exemple un banc. L’objectif est de revoir un peu le site et aussi de replanter pour assurer une relève à un moment donné", détaille ainsi Yves Wuilpart.

Encore debout

En attendant, il faudra effectuer un monitoring du Gros Tilleul pour savoir exactement dans quel état il se trouve. Mais Yves Wuilpart veut lui aussi y croire.

"Lorsque je suis allé sur place, j’ai pu constater qu’il restait une grosse partie du tronc et même quelques fines branches. Cet arbre n’est pas mort, c’est une certitude."

Et comme les pouvoirs de la nature n’ont pas encore livré tous leurs secrets, il est permis d’espérer.