La plus grande station de distribution de CNG du pays a donc été inaugurée dans le zoning de Leuze-Europe. Elle est le fruit d’un partenariat entre Enora- structure issue d’Engie et d’Ideta- les transports Fockedey, l’entreprise IVECO et la ville de Leuze. Cette station peut ainsi ravitailler dix poids lourds à l’heure grâce à un pistolet de remplissage volumineux, le fameux NGV2.

L’objectif d’Enora est d’équiper progressivement les parcs d’activités économiques de Wallonie de stations CNG pour permettre une meilleur transition du transport lourd vers un carburant plus propre.

"C’est une étape importante concernant le transport routier, se réjouit le ministre wallon des finances et du budget, Jean-Luc Crucke, qui a initié cette dynamique lorsqu’il était ministre de l’énergie. C’est une étape vers le zéro carbone et tous les efforts qui sont faits dans ce domaine, il faut les encourager. Avec le CNG, on diminue les émissions de CO2 et on lutte contre les particules fines. Je l’ai toujours dit : il faut fédérer écologie et économie. Avec un tel projet, on y est."

Cette station Enora Leuze s’inscrit dans la volonté d’Enora de travailler en partenariat avec un industriel local tourné vers la transition énergétique.

"C’est ainsi que les transports Fockedey ont décidé de faire l’acquisition de 70 camions au CNG dans l’optique du remplacement progressif de leur flotte", a fait remarquer Lucien Rawart, bourgmestre de Leuze.

Parmi ces camions, dix ont été mis sur la route fin mai. La société de transport s’est fournie auprès du fabricant IVECO.

Pour Olivier Bontems, administrateur-délégué d’Enora, "le gaz naturel est une alternative excellente et accessible pour le transport lourd. Le CNG permet déjà de réduire de 15% les émissions de CO2 par rapport au diesel. Nous avons aussi pour projet d’intégrer du biogaz à hauteur de 25% en station afin de réduire deux fois plus les émissions de CO2."

Enora entend livrer à ses clients du carburant ayant le vent en poupe car plus propre et moins cher (30%).