Une personne qui n’était pas candidate lors des élections communales a le droit de siéger au conseil de l’action sociale si elle est désignée par son groupe politique.

C’est ainsi qu’Alain Genard, qui avait pourtant quitté la politique en 2012, a été désigné par le PS leuzois pour remplacer Jacques Ponchaut, démissionnaire, au sein de l’institution. Alain Genard connaît bien le CPAS puisqu’il en a été le président. Il a aussi occupé les fonctions de premier échevin.

"Nous remercions Alain d’avoir accepté sa mission que nous savons déjà fructueuse", a indiqué le chef de file PS au conseil communal, Christian Ducattillon, qui a aussi au passage remercié Jacques Ponchaut pour le travail fourni.

"Alain connait bien ce domaine et a beaucoup de bon sens", a fait remarquer le bourgmestre Lucien Rawart (MR).