Depuis fin août, des travaux visant à sécuriser la N60 entre Leuze-en-Hainaut et Thieulain ont débuté. Se déroulant en deux phases, ces travaux d'une grande ampleur permettent de réparer un pertuis au niveau de la nationale et d'y aménager une piste cyclable. Ainsi, les usagers circulant depuis Frasnes-lez-Anvaing en direction de Leuze-en-Hainaut seront déviés par les villages de Thieulain ou Grandmetz. Toutefois, depuis plusieurs semaines, les riverains de ces villages, en d'autres temps paisibles, se plaignent du flux de véhicules qui empruntent ces chemins de campagne. Compréhensifs avec le lancement de ces travaux, les habitants de Thieulain et Grandmetz sont tout de même inquiets face à la vitesse à laquelle roulent certains automobilistes...

"Dès le début de ces déviations, le matin, je constate énormément de circulation via Thieulain surtout depuis début septembre avec la rentrée scolaire. Malheureusement, les automobilistes ne respectent pas toujours la déviation prévue par les autorités communales et roulent trop vite dans des petits chemins de campagne où il est parfois difficile de se croiser. Malgré cela, il y a peu de contrôles de police. De plus, des camions de plus de 3 tonnes s'engagent sur ces petites routes. La vitesse et les véhicules non autorisés sont donc dangereux pour les automobilistes qui respectent eux, la limite autorisée. Vivement la fin des travaux", déclare Francine, une habitante de Thieulain. 

Plusieurs contrôles effectués

Malgré que la fin des travaux soit prévue pour la mi-octobre, la SPW a annoncé récemment que ceux-ci seront prolongés jusqu'au 22 octobre. Une nouvelle qui risque d'excéder les habitants des villages voisins. "Nous sommes bien conscients des perturbations que ces travaux provoquent et les inquiétudes qu'ils engendrent. Des contrôles de police ponctuels ainsi que des contrôles radar ont déjà été effectués à plusieurs reprises notamment à Grandmetz et à Thieulain tout au long de la période des travaux. La commune de Leuze-en-Hainaut a demandé à la police de faire son maximum au niveau des contrôles et ceux-ci seront poursuivis jusqu'à la fin des travaux. Il n'y a plus qu'à espérer que les travaux de la N60 se terminent le plus rapidement possible", conclut Nicolas Dumont échevin de la Mobilité.