Beloeil - Péruwelz - Leuze Le Leuzois de 39 ans, qui a déjà été mandataire communal, monte au parlement.
Ce sera une première pour Hervé Cornillie (MR). Lundi matin, le Leuzois de 39 ans prêtera serment à Namur. "Je vais siéger au parlement wallon et à celui de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Jean-Luc Crucke faisant partie des ministres désignés jeudi soir, j'étais en ordre, en tant que suppléant, pour devenir parlementaire", souligne Hervé Cornillie. 
Ce dernier était collaborateur de Jean-Luc Crucke. Au parlement, il aimerait pouvoir traiter de différentes matières. "Ces derniers temps, j'ai beaucoup travaillé avec Jean-Luc sur le budget, les finances, l'énergie, le climat et les aéroports. Le sport et l'égalité des chances sont aussi des domaines qui m'intéressent. Pour moi, ce poste constitue un nouveau défi. Même si je reste Leuzois de coeur, j'entends bien défendre les intérêts de toute la Wallonie picarde."