C’est le dossier du moment. La locale Ecolo de Leuze se positionne aussi concernant la Boucle du Hainaut (380 kV) et le tracé qu’Elia avait envisagé.

"Le dossier de la boucle du Hainaut a déjà fait beaucoup parler de lui. Les écologistes souhaitent rappeler qu’il s’agit bien d’un tracé non définitif proposé par Elia aujourd’hui. La locale Ecolo de Leuze encourage donc les citoyennes et citoyens de la commune à profiter, jusqu’au 12 octobre, des opportunités de donner leur avis. Le tracé peut encore être modifié ! "

La locale Ecolo dit bien évidemment soutenir la mobilisation citoyenne de Grandmetz. "La proposition de ces citoyens est constructive et diminue clairement les impacts négatifs de la boucle du Hainaut sur le territoire de la commune. Nous exigeons d’Elia qu’ils analysent de façon objective ces modifications de tracé et justifient les choix qui seront faits. Ce type de décision ne peut être pris non pas par le prisme de la seule rentabilité économique mais bien en tenant compte du bien-être et de l’intérêt du plus grand nombre. Nous soutiendrons la demande des citoyens de Grandmetz au niveau du conseil communal et à la CCATM. Nous demandons au gouvernement wallon et plus précisément au ministre en charge de l’aménagement du territoire, Willy Borsus, de tenir compte de la proposition faite par les citoyens de Grandmetz. Pour que les citoyens puissent effectivement donner leur avis et, comme à Grandmetz, faire des propositions constructives, toutes les informations et tout l’accompagnement nécessaires doivent être mis à leur disposition. Les écologistes leuzois attendent qu’Elia établisse une relation de confiance avec les communes et les citoyens en leur délivrant au plus vite les réponses que ceux-ci réclament. Dans ce cadre, il est également indispensable que la situation de la ligne 150kV soit clarifiée immédiatement si des modifications de tracé sont à envisager au moment de l'enfouissement. Il n'est pas acceptable qu'Elia ne fasse pas toute la lumière sur la situation dans son ensemble. Étant bien conscient que la connexion électrique Boucle du Hainaut est indispensable pour la transition énergétique et en particulier le développement de l’éolien offshore belge, il est néanmoins nécessaire que le bien-être de toutes et tous, ainsi que l’impact sur les citoyens et la faune soient l’élément principal dictant les choix qui seront faits."