Le guichet de la gare de Leuze fait donc partie des points qui seront fermés dans le courant de cette année. Dans un courrier adressé aux autorités communales leuzoises, la SNCB justifie ce choix en expliquant que les ventes digitales ont largement augmenté.

"Une nouvelle application a été lancée fin janvier, dans laquelle les voyageurs peuvent également acheter une version digitale des pass à compléter. En 2020, les ventes digitales, en ce compris les automates présents dans chacune des gares, ont représenté plus de 75% des ventes. Et 97 % des clients utilisent actuellement ou prévoient d'utiliser l’automate de vente, le site web ou l'application. Cette augmentation connait une accélération en raison de la crise sanitaire actuelle."

Le nombre de transactions aux guichets est descendu de 54% en 2015 à 34% en 2018, à 27% en 2019 et à 20% en 2020. "Dans plus d’une septantaine de gares, la fréquentation des guichets va jusqu’à descendre en-dessous d’un seuil minimum à certaines périodes, soit un temps mort/temps inoccupé entre 60% et 92%, ce qui représente un coût de transaction supérieur au prix d'un billet."

Un mois à l’avance

En ce qui concerne la gare de Leuze, la SNCB constate que ce temps inoccupé s’élève à 64%. Dès lors, elle a pris la décision de fermer ce point de vente progressivement d’ici fin 2021. "Une période de transition et d’adaptation de plus de six mois sera prévue, pendant laquelle les guichets resteront ouverts deux ou trois jours par semaine. La date de fermeture effective sera confirmée au minimum un mois à l’avance."

La SNCB annonce aussi plusieurs mesures d’accompagnement. "Des stewards seront présents sur place dès le mois de mars pour permettre aux voyageurs de connaître toutes les fonctionnalités de l’automate de vente et aider ceux qui n’y sont pas habitués à l’utiliser. Des brochures seront également disponibles pour informer les clients quant aux canaux de vente alternatifs tels que l’automate, l’application ou le site internet sur lesquels tous les produits de la SNCB sont disponibles. La SNCB est également prête à répondre aux questions des associations de seniors ou d’autres associations en organisant une séance d'information sur l'utilisation du distributeur automatique ou de l'application."

Dans la gare, la salle d’attente restera ouverte selon l’horaire actuel. "Cette salle d’attente est déjà sécurisée avec des installations de détection d’intrusion et/ou de télésurveillance. De plus, une vigilance accrue dans un but de contrôle social sera organisée avec la présence de patrouilles supplémentaires de Securail. Si nécessaire, comme c'est déjà le cas aujourd'hui, des coopérations renforcées seront mises en place avec la police. En cas d'augmentation prévue des flux de voyageurs due, par exemple, à des périodes favorables aux loisirs, des stewards pourront aussi être temporairement déployés dans la gare."