A propos de la Boucle du Hainaut, projet de ligne à haute tension à 380 kV, le conseil communal leuzois a voté contre la révision du plan de secteur et a affirmé son opposition sur le projet tel qu’il est présenté en ce moment.

La question des choix technologiques est revenue sur la table, Lucien Rawart (MR) expliquant que le gouvernement wallon, sous l’impulsion du vice-président Willy Borsus, avait demandé une expertise pour analyser ces choix technologiques.

Ecolo, tout en se positionnant contre le projet, s’est abstenu au sujet de la délibération proposée. Baptiste Leroy avait demandé que cette délibération du conseil soit modifiée sur deux points.

"Premièrement, que dans les considérations, le tracé alternatif émanant de la commune et les autres tracés alternatifs soient mis sur le même pied d’égalité quant à la réclamation de leur prise en compte et que les paragraphes qui étaient distincts dans le projet de délibération soient fusionnés dans la délibération finale. Nous avons obtenu que cette modification soit apportée au document. Deuxièmement, nous souhaitions que les résultats des études commandées par le ministre Borsus concernant les choix technologiques et demandées à l’Observatoire de la Santé du Hainaut concernant la santé et à l’UMONS concernant une cartographie objectivée des besoins en électricité en Wapi soient également pris en compte dans le rapport sur les incidences. Sur ce dernier élément, nous n’avons pas été tout à fait entendus et bien que nous soyons opposés à la révision du plan de secteur, nous nous sommes abstenus. Nous allons aussi demander la mise en place par l’échevine de la participation d’une commission citoyenne ouverte à tous et qui permettrait des échanges entre toutes les parties prenantes du dossier."